David Gable

La Morphologie Anthropoïdale (Dessins stylo bille)

 

1/ French : David GABLE peint avec un stylo bic depuis plus de trente ans. Sa technique consiste en une juxtaposition de traits droits, recouverts par plusieurs couches plus inclinées, jusqu'à l'obtention du noir foncé. N'ayant jamais pris de cours de dessin, le travail reste laborieux et chaque tableau peut prendre jusqu'à 6 mois d'exécution pour un résultat assez décevant. C'est la raison pour laquelle le rythme de production est de 1 dessin par an, dans le meilleur des cas.

 

Cependant, l'anatomie humaine a été scrupuleusement étudié par David GABLE pour que chaque morphologie puisse être représentée sous sa forme osseuse, le cas échéant. Il a été effectivement envisagé que chaque dessin soit matérialisé sous sa forme squelettique.

 

Mais comme cela représente un coût financier, temporel et humain important, ce travail n'a pas totalement abouti.

 

L'étude a posteriori des huit premiers dessins de David GABLE ont donné naissance à une discipline nouvelle, la Néostéologie. L'étude de l'os d'origine artistique. Il a donc mis au point une classification des néostéoles (os théorique : pancéphal), pour établir la liste exhaustive des os pouvant être potentiellement utilisés dans les prochains dessins. A partir du neuvième dessin, les morphologies respectaient les régles édictées par la Néostéologie. Puis, la collection s'est arrêtée au profit du développement de la Morphologie Zooïdale et Mixte.

 

Aujourd'hui, c'est vers la sculpture et le Pop Surréalisme anatomique que David GABLE souhaite se consacrer. Il projette, par exemple, de réaliser un être hybride entre une femme polymaste très enceinte et une échelle de pompier, pour éteindre des incendies avec du lait.

 

Anthropoïdal Morphology (Ball Pen Drawings)

 

1/ English : David GABLE painted with a pen (Bic) for more than thirty years. His technique consists of a juxtaposition of straight lines, covered by several layers more inclined, until dark black. Having never taken a drawing class, the work remains arduous and each painting can take up to 6 months of execution for a rather disappointing result. This is why the rate of production is 1 drawing per year, in the best case.

 

However, the human anatomy has been scrupulously studied by David GABLE so that each morphology can be represented in its bone form, if necessary. It has actually been envisaged that each drawing is materialized in its skeletal form. But as this represents a significant financial, temporal and human cost, this work has not been completely successful. A posteriori study of the first eight drawings of David GABLE gave birth to a new discipline, the Neosteology. (see Pancéphal)

 

The study of the bones of artistic origin. He has therefore developed a classification of neosteoles (theoretical bone), to establish the exhaustive list of bones that can potentially be used in the next drawings. From the ninth drawing, the morphologies respected the rules enacted by the Neosteology. Then, the collection stopped in favor of the development of Zooïdale and Mixed Morphology.

 

Today, David GABLE wants to devote himself to sculpture and Pop Surrealism. He projects, for example, to achieve a hybrid being between a very pregnant and polymastic woman and a firefighter ladder, to extinguish fires with milk.


2/ French : Chaque dessin a sa représentation sous la forme squelettique.
en étudiant les dessins de plus près, je me suis rendu compte qu'ils avaient tous quelques choses en commun. L'apparition d'os étranges, qui n'existe pas dans le corps humain. J'ai décidé de classifier ces néo-os. de faire un inventaire. d'établir des principes de construction, des régles à partir desquelles je construirais les prochaines morphologies. En résumé, le neuvième dessin respecte ces régles, établies par l'étude des huits premiers.

 

2/ English : Each drawing has its representation in skeletal form.

As I studied the drawings more closely, I realized that they all had a few things in common. The appearance of strange bones, which does not exist in the human body. I decided to classify these neo-bones. to make an inventory. to establish principles of construction, rules from which I would build the next morphologies. Basically, the ninth drawing respects these rules, established by the study of the first eight.